. • Mes Constructions • .

La photo de MOAA!

 • Générateur de Marx



Le générateur de Marx est un multiplicateur de tension à haute tension.
Il charge des condensateurs en parallèles à travers des résistances avec une tension très élevée (le mien 20000V). Et ensuite il les décharge en série à travers des éclateurs. En série les tensions des condensateurs s'ajoutent. Avec les 16 condensateurs de mon générateur on obtient donc : 16*20000 = 320000 Volt ! Sachant qu'on peut faire environ 0,5mm d'arc électrique avec 1000V, avec 320kV on peut donc avoir des éclairs de 16cm de long, en effet j'ai atteint 15cm au max! =D

Générateur de Marx
Générateur de Marx
Générateur de Marx vu de côté
Vu de côté
(capture) Générateur en action !
(capture) En action !


Arc électrique 11-15cm
Arc électrique 11-15cm
Arc électrique en forme de 'S'
Arc électrique en forme de 'S'

Les condensateurs :
Comme des condensateurs haute tension sont trop chers j'ai créé mes propres condensateurs. Il me fallait 16 condensateurs qui tiennent 20kV et ça à partir des 600 pochettes plastiques que j'avais acheté pour ça. J'ai divisé ça en :
- 2 couches de plastique par pochette ( =2 moitiés )
- x 6 pochettes pour chaque armature pour tenir les 20kV
- x 3 longueurs
- x 2 armatures par condo
- x 16 condos
= 1152 couches/moitiés = 576 pochettes !
Le tri, découpage, collage, assemblage m'avais pris la moitié de mes vacances. Mais ça marche! Gnehheeee =)

Les condensateurs 8.4nF 20kV homemade!
Les condensateurs 8.4nF
Plus qu'à rouler les condensateurs
Pk rouler les condos.
Les 4 couches diélectriques/armatures en place avant d'être roulé
Couches

Les résistances :
J'avais prévu 4 résistances 1W de 100k entre chaque pâte de condo, mais quand j'ai vu qu'une seule résistance tenait sans problème les décharges, j'en ai mis que 3 pour que le chargement aie plus vite. Mais attention, quand l'arc électrique entre sur le coté de la résistance elle explose! Des vraies résistances hautes tensions 100kohm/20kV auraient couté plusieurs dizaines d'euros pièce contre quelques centimes pour les normales.
Les résistances doivent donc supporter : (20k/3)²/100k = 444W mais pendant une fraction de seconde tellement courte que ces résistances 1W n'ont pas le temps de s'échauffer et donc résistent au choc.

Les éclateurs :
Ce sont seulement 2 fils électriques assez proche pour produire un arc électrique entre eux, quand la tension entre les 2 est assez élevée. A travers cet arc le courant peut donc circuler. La longueur de l'arc dépend non seulement de la tension (~0,5mm/kV) mais aussi de la température, pression, humidité... Pour l'amorçage ça dépend même fortement de la forme des électrodes. On a plus de chance d'avoir un arc long si les électrodes sont pointues que quand ils sont arrondis. Vu que pour le générateur de Marx la distance entre les électrodes des éclateurs doit être petite, mais qu'en même temps l'arc se produise à une tension élevée, j'ai choisi des électrodes arrondis.

L'alime haute tension :
J'ai récupéré le transfo flyback HT d'un écran de télé et j'ai rajouté du bobinage et quelques composants pour le faire fonctionner. Il n'y a pas besoin de redresser la tension parce que le transfo flyback le fait déjà.

Alime HV et système de sécurité
Alime HV et système de sécurité
Système de sécutité, qui décharge les condos après fonctionnement
Décharge système de sécutité

 La vidéo :


Mon Générateur de Marx 320kV. Avec condensateurs homemade!


Précédent

Ajouter un commentaire